Accueil
Chatterie
Femmelles
Mâle
Chatons
Sous les projecteurs
Santé
Liens
Contact
Livre d'or

Les dépistages

FIV - FeLV : Des techniques de dépistage efficace

Le dépistage du FeLV et du FIV, s'effectue grâce à une prise de sang. Pour le confort du chat, il a été mis au point des tests simples et pratiques, réalisables par le vétérinaire au cours de sa consultation. Quelques gouttes de sang suffisent à pratiquer le test de dépistage de l'un et l'autre des virus. Rapides, ces tests permettent au vétérinaire de nous rassurer et de pouvoir vacciner le chat, ou d'établir en quelques minutes un diagnostic fiable de l'infection.

barre de séparation faite de petites pattes de chat

HCM: La cardiomyopathie hypertrophique féline

Le dépistage se fait tout d'abords par un examen médical minutieux du chat. La HCM est mise en évidence par un examen cardiaque aux ultrasons (échocardiographie). Si l’échocardiographie effectuée par un spécialiste est un bon moyen de dépistage des formes avancées de HCM, la détection des forme minimes ou en évolution reste très difficile. Idéalement, l’examen cardiaque devrait être fait par un spécialiste en cardiologie.

barre de séparation faite de petites pattes de chat

PKD: La polykystose rénale

Actuellement, l'échographie est le moyen le plus approprié pour détecter les kystes rénaux chez les chats atteints. Les kystes apparaissent comme des plages noires, souvent rondes dans le rein. L'échographie doit être pratiquée par un vétérinaire ayant les compétences nécessaires et doté d'un appareil performant permettant de voir des kystes de petite taille et de les distinguer sans ambiguïté des structures normales du rein.


Haut de page